Vitiligo : Symptômes, causes et traitements

Des stylos à insuline : Types, avantages et comment les utiliser
décembre 16, 2018
Langue blanche : Les causes et comment s’en débarrasser
décembre 16, 2018

Vitiligo : Symptômes, causes et traitements

Comprendre les symptômes du vitiligo

Le vitiligo est un problème à long terme dans lequel les plaques de peau en croissance perdent leur couleur. Elle peut toucher des personnes de tout âge, sexe ou groupe ethnique, et les plaques apparaissent lorsque les mélanocytes de la peau meurent. Les mélanocytes sont les cellules responsables de la production du pigment cutané, la mélanine, qui donne à la peau sa couleur et la protège des rayons UV du soleil.
À l’échelle mondiale, elle semble toucher entre 0,5 et 2 % de la population.

Faits en bref sur le vitiligo
Voici quelques points clés sur le vitiligo. Plus de détails dans l’article principal.

    • Vitiligo peut affecter des personnes de tout âge, sexe ou ethnie.
    • Il n’y a pas de remède, et c’est généralement une maladie qui dure toute la vie.
    • – La cause exacte est inconnue, mais elle peut être due à une maladie auto-immune ou à un virus.

LILI-Vitiligo n’est pas contagieux.

  • – Les options de traitement peuvent inclure l’exposition aux rayons UVA ou UVB et la dépigmentation de la peau dans les cas graves.

 

Qu’est-ce que le vitiligo ?

Le vitiligo entraîne la mort des mélanocytes, laissant des taches de peau pâle.
Le vitiligo est une affection cutanée dans laquelle des plaques de peau perdent leur couleur.
La surface totale de la peau qui peut être affectée par le vitiligo varie selon les individus. Il peut également affecter les yeux, l’intérieur de la bouche et les cheveux. Dans la plupart des cas, les zones affectées restent décolorées pour le reste de la vie de la personne.
La condition est photosensible. Il est difficile de prédire si les plaques se propageront et dans quelle mesure. La propagation peut prendre des semaines, ou les plaques peuvent rester stables pendant des mois ou des années.
Les taches plus claires ont tendance à être plus visibles chez les personnes ayant la peau foncée ou bronzée.

Traitement

L’American Academy of Dermatology (AAD) décrit le vitiligo comme “plus qu’un problème cosmétique”. C’est une question de santé qui nécessite des soins médicaux.
Un certain nombre de remèdes peuvent aider à réduire la visibilité de l’affection.

Utilisation d’un écran solaire

L’AAD recommande l’utilisation d’un écran solaire, parce que les taches plus claires de la peau sont particulièrement sensibles à la lumière du soleil et ils peuvent brûler facilement. Un dermatologue peut vous conseiller sur le type approprié.

Photothérapie avec lumière UVB

L’exposition aux lampes ultraviolettes B (UVB) est une option de traitement courante. Le traitement à domicile nécessite une petite lampe et permet une utilisation quotidienne, ce qui est plus efficace.
Si le traitement est effectué dans une clinique, il faudra 2 à 3 visites par semaine et le temps de traitement sera plus long.
S’il y a des taches blanches sur de grandes zones du corps, la photothérapie UVB peut être utilisée. Il s’agit d’un traitement complet du corps. Cela se fait dans un hôpital.
La photothérapie UVB, combinée à d’autres traitements, peut avoir un effet positif sur le vitiligo. Cependant, le résultat n’est pas totalement prévisible, et il n’existe toujours pas de traitement qui permette de repigmenter complètement la peau.

Photothérapie avec lumière UVA

Le traitement UVA est habituellement effectué dans un établissement de soins de santé. Premièrement, le patient prend un médicament qui augmente la sensibilité de la peau aux rayons UV. Ensuite, dans une série de traitements, la peau affectée est exposée à de fortes doses de lumière UVA.
Les progrès seront évidents après 6 à 12 mois de sessions bihebdomadaires.

Camouflage cutané

Dans les cas de vitiligo léger, le patient peut camoufler certaines taches blanches avec des crèmes cosmétiques et du maquillage colorés. Ils devraient choisir les tons qui correspondent le mieux aux caractéristiques de leur peau.
Si les crèmes et le maquillage sont correctement appliqués, ils peuvent durer de 12 à 18 heures sur le visage et jusqu’à 96 heures pour le reste du corps. La plupart des applications topiques sont étanches.

Dépigmentation

Lorsque la zone affectée est étendue, couvrant 50 pour cent ou plus du corps, la dépigmentation peut être une option. Ceci réduit la couleur de la peau dans les parties non affectées pour correspondre aux zones plus blanches.
La dépigmentation est obtenue par l’application de lotions ou onguents topiques forts, comme la monobenzone, le méquinol ou l’hydroquinone.
Le traitement est permanent, mais il peut rendre la peau plus fragile. Une exposition prolongée au soleil doit être évitée. La dépigmentation peut prendre de 12 à 14 mois, selon des facteurs tels que la profondeur du teint d’origine.

Corticostéroïdes topiques

Les onguents corticostéroïdes sont des crèmes contenant des stéroïdes. Certaines études ont conclu que l’application de corticostéroïdes topiques sur les taches blanches peut arrêter la propagation. D’autres ont fait état d’une restauration totale de la couleur originale de la peau. Les corticostéroïdes ne doivent jamais être utilisés sur le visage.
S’il y a une amélioration après un mois, le traitement doit être interrompu pendant quelques semaines avant de le reprendre.
S’il n’y a pas d’amélioration après un mois, ou si des effets secondaires surviennent, le traitement devrait cesser.

Calcipotriène (Dovonex)

Le calcipotriène est une forme de vitamine D utilisée comme onguent topique. Il peut être utilisé avec des corticostéroïdes ou un traitement léger.

Attention ! Cet article à été publié par un bénévole, il est en cours de validation par l’administrateur et les informations n’ont pas encore été vérifiées par un professionnel de la santé

Une question ? Une correction ? Une mise à jour ? Un problème ? RDV sur notre page Contact, Merci